Évangélisation

Incarnation

Évangélisation incarnation-servantes-du-seigneur-ssvm

Considérons que notre Spiritualité doit être profondément marquée par le mystère de l’Incarnation vu sous ses multiples aspects.

Nous souhaitons être ancrés dans le mystère de la sacro-sainte Incarnation, qui est «le mystère Premier et fondamental de Jésus-Christ» [1], et à partir de là, nous nous lançons hardiment à restaurer toutes les choses dans le Christ [2]. Nous voulons être une autre Incarnation du Verbe, afin de l’incarner dans tout ce qui est humain.

Notre religion catholique «est une doctrine, mais elle est avant tout un événement, l’événement de l’Incarnation, Jésus, Homme-Dieu, qui a réuni en Lui l’Univers (cf. Ef 1,10)» (Jean-Paul II).

Du fait de l’Incarnation rédemptrice, nous voulons tirer la lumière et des forces toujours neuves, comme Jésus Christ est la source inépuisable d’Être, de Véritié, de Bonté, de Beauté, de Vie, d’Amour.

Pourquoi ancrés dans le mystère de l’Incarnation? Parce que nous « nous désirons vivre intensément les vertus de la Transcendance, la Foi, l’Espérance et la Charité, afin d’être le sel et la lumière du monde, sans être du monde. Parce que nous souhaitons vivre intensément les vertus de soi d’anéantissement: humilité, justice, sacrifice, pauvreté, douleur, obéissance, amour miséricordieux … en un mot, prendre  la croix.[3]

Il faut être dans le monde et assumer en Christ tout ce qui est humain. Ne pas assumer ce qui ne peut pas être assumé, comme l’est le péché, l’erreur, le mensonge et le mal.

Pour cela nous prenons comme éléments fondamentaux pour imprégner les cultures avec l’Évangile, les enseignements de la Constitution Pastorale ‘Gaudium et Spes (link extérieur)’ du Concile Vatican II, les Exhortations Apostoliques, ‘Evangelii Nuntiandi’(link extérieur) et ‘Catechesi Tradendae’(link extérieur); discours du Pape Jean-Paul II, le Document de Puebla (link extérieur), la Lettre Encyclique ‘Slavorum Apostoli’ (link extérieur), la Lettre Encyclique ‘Redemptoris Missio’ (link extérieur), l’Exhortation apostolique post-synodale ‘Pastores dabo vobis’ (link extérieur), ainsi que toutes les directives, orientations, enseignements à venir du Magistère ordinaire de l’Église qui pourront exister dans le futur au sujet sur le fin spécifique de notre petite famille religieuse.

 

[1] Bienheureux Jean-Paul II, Angélus, dimanche 6 septembre 1981, 1.

[2] Ep 1,10

[3] Cf. Mt 16,24

Les commentaires sont clos.